Théorie des rôles de Bernd Schmid – 2015

chacun joue différents rôles comme l'enseigne la théorie des rôles

La théorie des rôles pour mieux comprendre notre personnalité et celle de nos clients – article de 2015

Dans sa théorie des rôles, le prix Eric Berne 2008 : Bernd Schmid propose un modèle de la personnalité en lien avec nos rôles ; une personnalité étant ainsi ‘une personne dans ses rôles’. il distingue pour chacune des personnes au moins 3 rôles (dans la réalité nous avons à faire avec bien plus de 3 rôles) : un rôle personnel, un rôle professionnel, un rôle institutionnel. Dans chaque situation que nous allons vivre, ces rôles vont être présents, plus ou moins visibles et plus ou moins actifs. Bernd Schmid représente les rôles sous forme d’une échelle, laissant la place pour des rôles d’autres types qui pourraient s’exprimer dans des circonstances restant à définir. En y réfléchissant avec des collègues nous avons proposé l’existence d’un rôle possible spirituel, l’existence d’un rôle possible mammifère social, mais ceci reste à affiner.

Pour l’auteur, un rôle est : « un système cohérent d’attitudes, de sentiments, de comportements, de visions de la réalité ainsi que les relations (interactions) qui les accompagne. » [1]

« Chaque rôle est en lien et se réfère à une certaine sphère de la réalité et le cadre de référence qui lui est lié. » Nous dit l’auteur.

Dans une situation quotidienne donnée, les rôles en présence sont nombreux et la manière dont chacun remplit son rôle va conduire à ce que la situation soit confortable ou ne le soit pas. L’infirmière qui vous prend en charge au retour de la salle d’opération, le chirurgien, l’anesthésiste jouent des rôles particuliers liés : à la manière dont ils conçoivent leur rôle, aux attentes de rôles de l’institution envers eux, à la relation et aux rôles joués par les patients qu’ils soignent et enfin à leurs propres inclinations (la manière dont ils préfèrent vivre, traiter les problèmes, entrer en relation…). Ainsi, l’infirmier, le brancardier ou le chirurgien ont des idées claires sur la manière dont ils doivent entrer en relation avec les autres personnes en fonction de ces rôles. En sera-t-il autrement si un de leurs amis proche ou un de leurs enfants est dans la salle d’opération ? Ce rôle énergétisé interférera t-il sur le rôle professionnel ?

Lire la suite…

————————-

[1] Bernd Schmid : Transactional analysis and social rôles, Growth and change or Organizations ; ITAA 2006  – la traduction (imparfaite) est de moi.